Collège Jean Jaurès de Lomme

Contre la suppression aveugle de postes, contre la logique comptable sans réelle réflexion éducative; un blog pour soutenir et rendre visibles les actions des parents, profs et personnels éducatifs, menées autour d'un établissement du Nord de la France, ma

06 février 2011

Le SNES FSU appelle tous les personnels à investir la grève et le meeting de la colère jeudi 10 février

Lettre d'information du "Site du SNES de Lille" (  http://www.lille.snes.edu/ )

rubon173

Dialogue social dans l’académie : qui y croit encore ?

Le comité technique paritaire académique a eu lieu le 25 janvier. Le SNES-FSU a fait la demande officielle à la rectrice d’avoir connaissance des dotations lycées transmises aux chefs d’établissement 5 jours avant la tenue de l’instance officielle censée en débattre et en voter ! Nous avions dénoncé cette situation en totale contradiction avec les propos tenus par la rectrice dans les médias et démentis dans les faits.

 

Vendredi 4 février, les élus des personnels n’ont toujours pas reçu les dotations qui sont actuellement discutées dans les établissements. Nous les aurons ce soir, peut-être lundi .... De qui se moque t-on ?

Les élus qui siègent dans les instances sont les représentants des personnels élus démocratiquement lors d’élections professionnelles auxquelles participent près de 70 % des personnels. A travers eux, c’est l’ensemble des personnels qui est méprisé par un rectorat qui multiplie les provocations (470 suppressions de postes pour plus de 3300 élèves en plus à la rentrée) et les atteintes à la réglementation (autorisation de supprimer des postes pour des personnels désignés par le fait du prince et non pas selon les critères transparents établis pourtant par le rectorat lui-même ; pérennisation de postes de stagiaires provoquant une dégradation de situations pour les personnels titulaires obligés de quitter un établissement ou de compléter son poste ailleurs).

Le SNES FSU appelle tous les personnels à investir la grève et la manifestation du jeudi 10 février (14 h 30, Porte de Paris à Lille), ainsi que le meeting de la colère qui fera suite (18 h CEMEA rue Deconinck à Lille)

mais aussi

- au refus des stages M2 (étudiants sans formation mis sur un stage en responsabilité qui sera prétexte pour ne pas donner de formation l’année de stage !)

- à la lecture de motion en CA sur les stagiaires, réclamant une nouvelle DHG et la transformation des HSA en HP, vote contre la dhg

- à la relance de pétitions de refus d’être tuteurs et d’accepter les HS.

- à une conférence de presse dénonçant les suppressions de poste et la remise en cause de la formation professionnelle

- aux actions en direction des parents

- à l’organisation du boycott de tout ce qui n’est pas obligatoire (forums, ...)

 

 


Commentaires

Poster un commentaire