Collège Jean Jaurès de Lomme

Contre la suppression aveugle de postes, contre la logique comptable sans réelle réflexion éducative; un blog pour soutenir et rendre visibles les actions des parents, profs et personnels éducatifs, menées autour d'un établissement du Nord de la France, ma


24 mars 2011

La Fédération de Parents d'Elèves en lutte active contre la destruction systématique de l'Education Nationale

  Education : Suppressions de postes, la FCPE dénonce !  Olivier Dutour, secrétaire général adjoint de la FCPE Nord, interviewé sur GrandLille TV le 23 février dernier, constate la destrution systématique de l'Education Nationale, et l'assimile à un non-respect de la population du Nord-Pas-De-Calais. Il invite l'ensemble des parties, enseignants, parents d'élèves, administratifs, syndicalistes, politiques, à participer aux actions et à rejoindre le Comité de Salut Public, lancé par la FCPE.
Posté par jeanjaureslomme à 19:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
09 mars 2011

2010: bilan des actions, réactions de l'Inspection d'Académie

    52 heures poste supprimées au lieu de 66, le problème reste le même… A l’issue de notre première action le 28 février dernier (comptage des élèves oubliés par le Rectorat en présence des médias) pour protester contre la suppression de 66 heures poste, nous avons obtenu 6 heures en retour, soutenus par le courrier de Mr le Député Maire Yves Durand (blog), présent sur les lieux avec Mr le Conseiller Général Roger Vicot (blog). Nous les en remercions. 8 heures poste auraient également été rendues pour permettre un... [Lire la suite]
08 février 2011

GREVE MASSIVE JEUDI 10 FEVRIER: ET ENSUITE ?

ASSEMBLEE GENERALE AU COLLEGE JEUDI 10 FEVRIER 8H00 2 COMMISSIONS: - Actions pour notre établissement - Actions vers et avec les autres établissements   PERSONNES ATTENDUES: - Tout le personnel éducatif - Parents d'élèves - 11h00 (bilan des commissions): tout personnel éducatif externe à l'établissement
24 juin 2010

Le grand rassemblement: contre l'autisme politique, par dépit, par solidarité, nous y étions

Le gel de nos salaires couplé à l'augmentation du temps de travail en général, sont annoncés comme une des solutions incontournables et raisonnables d'une reconquête de notre économie. Sans être spécialistes, ni même initiés à ces notions, nous avons assez de bon sens pour comprendre le témoignage de nombreux économistes ou responsables politiques: le gain obtenu par les réformes qui sont en train de déstructurer tout le système scolaire, serait tout à fait insignifiant par rapport à ce que rapporterait une infime taxation des... [Lire la suite]